Les petits ports

J’ignore pourquoi j’aime autant ces petits ports de pêche, leurs filets, leurs casiers, nasses et bouées, les détritus qui trainent partout et l’odeur de vase et de poisson séché. Des fauteuils défoncés autour d’un tas de bouteilles de bière…

Personne :  les touristes fuient ces zones, sauf à la criée.

Les pêcheurs n’y sont pas non plus à mes heures, un ou deux parfois qui me regardent, médusés, mitrailler leur fief. Je leur raconte alors que j’aime photographier les nasses et les filets, que j’ai déjà pas mal de photos de France ou d’ailleurs, que j’ai passé mon enfance au port du Légué en Bretagne…

Ils me prennent alors pour une excentrique mais me laissent aller et venir au milieu d’eux.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :