Huiles sur papier , 14x20cm, 20x20cm, 30x40cm, 40x60cm, 2016 et 2017

Fin 2016, j’ai commencé à travailler autour des termes botaniques latin. C’était dans le cadre d’une exposition à l’Espace Dagron d’Auneau (28).

J’ai trouvé merveilleux les axes de recherches provenant de ce lexique car ils m’ont immédiatement transportée dans un univers onirique où il était question de profusion, de délicatesse, de couleurs, de végétaux, de lumière …

F E R A X (fécond), C H A M P A E S T R I S (champestre), C O C C I F E R A (porte des fruits) P R O C U M B E N S (porte des fleurs) en sont quelques exemples.

A mon habitude, je me suis jetée corps et âme dans ce macrocosme.

Je ressents une rupture avec mes travaux précédents, amorcée il est vrai à l’été 2016 (« petits dessins à Javea ») où j’ai commencé à peindre au doigt sur papier.  Je ne peins plus mes souvenirs, je peins mon intériorité. C’est de l’ordre du laisser aller,  de l’intime.

Il s’agit toujours ici d’explorer le paysage, mais de façon plus expérimentale. Je balance donc franchement vers l’abstraction. J’essaie d’oublier tout ce qui me lie à cette huile depuis 10 ans, je délaisse mes couteaux pour les brosses, bâtons de bois, crayons de couleurs, mes doigts prolongent les pastels. Quelles sensations !

Le travail des fonds a toujours été important dans mon travail, j’ai l’impression de ne plus travailler que cela désormais, il n’y a plus d’intention de raconter quoique ce soit , l’abandon est de mise, d’ailleurs la solitude et la concentration au travail me sont désormais indispensables.

mutabilis 180x150cm 2016.

« Mutabilis », huile sur toile, 180x150cm, 2016 ( collection privée France)
 
 
 
DSC_0137
« A tes couleurs griffant la nuit » , huile sur toile, 150x150cm, 2017

tondo 40cm 2017

Sans titre , huile sur toile, rondoy 40cm, 2017 (coll. privée Belgique)
 
 

 

Sans titre, huile sur papier , diptyque 2x42x29,5cm, 2017

 

IMG_7717

                   Roses in a blue sky , huile sur toile, 80x80cm ( coll privée France)

 

IMG_9421huile sur toile 147x97cm, 2017

En 2018, changement de lieu de résidence , l’atelier est déménagé en région lyonnaise, à St Cyr au Mont d’Or. La maison est en haut d’une colline , des sentiers traversent les champs alentours. Les pierres dorées jonchent le sol, les herbes sont jaunes en été, et je suppose particulièrement celui-ci car c’est la sécheresse. En face, c’est le Mont Blanc, quand le temps est clair . Quelle majesté !

Ma palette change : des jaunes, des bruns. Les couteaux sont oubliés , le trait est plus vif avec une brosse, sans repentir. L’huile accroche sur le papier. J’appelle cette série les  » chemins de traverse ».

Nous sommes à 2 heures de la montagne , et aux premières neiges , hop , direction le ski. Il fait beau, les paysages sont époustouflants !

Plus que jamais je m’attache à rendre visible les détails de ces paysages que j’aime tant : les horizons, les points , les taches, les alignements.  

A la fois paisibles et puissants, comme notre Nature sait l’être. 

2 Commentaires

  1. Sandrine Jacquin dit :

    Madame, bonsoir, est-ce que votre tableau « roses in the blue sky » est toujours à vendre ? Pourriez-vous m’indiquer son prix?

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :