Je travaille en binôme avec Paule Elisabeth Oddéro, poète, depuis notre rencontre en 2011, dans une grange sur un chemin artistique (Artistes à Suivre, Aude).

Nous travaillons en parallèle à partir d’un mot ou d’un thème, Paule-Elisabeth dans son presbytère de Brugairolles, moi dans mon atelier du Lyonnais. C’est un partage d’émotions, une osmose entre le dire et le faire. Il n’y a pas de timing, pas de pression. Elle m’envoie ses poèmes, je lui photographie mes travaux et nous communiquons par mail ou via une page Facebook.

Cette collaboration (le plus souvent en livres objets) a souvent été montrée grâce à l’Association AM’Arts ( Chantal Leibenguth) au travers des expositions DELIRES DE LIVRES, que je remercie donc ici pour son implication.

En voici quelques exemples

Cocons de mots , 2011 à 2015 , coton DMC crocheté , poèmes sur calque
Un arbre et il se multifluie, intissé de coton imprimé, fil DMC crocheté, environ 50x50x50cm , 2015

C’est un arbre 
Un arbre 
et il se multifluie
Un inconnu d’oiseau
Apprivoise les branches
Le désert annoncé 
Prend fin en ses racines
Plus de terre 
Plus de ciel

Equinoxe, livre évolutif, intissé de coton, fil dmc crocheté, papier coton, papier de soie, ficelle de papier , laine feutrée, environ 250x300cm actuellement.

Dans un partage étal de la nuit et du jour, la mer inscrit sur sa palette
Un tant soit peu du brun, un tant soit peu du rouge alerté par l’absence.
C’est le bruit du ressac
Tu te souviens
Les galets dans la nuit remués et luisants
Tu te souviens
Des rêves accrochés au varech quand la marée monte puissante et désolée
Et toujours les galets
Ce bruit insignifiant dans la nuit au balcon
Chemin dit des douaniers , quelque part un naufrage
Tu te souviens
Remuée et luisante, la vague s’est offerte au petit jour absent
Un grand croissant de lune signe le désaveu d’un advenu du ciel
Tu te souviens
C’est le naufrage d’une étoile sur la chaloupe enluminée.

Cabane, livre objet comportant des poèmes et des dessins à l’huile et encre sur papier coton, la cabane est fabriquée à partir d’un cageot. 2014 reprise en 2017

Cuba Sí , livre objet en forme de boite à cigares, chaque cigare comporte des poèmes de Paule Elisabeth et des photos imprimées sur l’art dans la rue à Cuba. Environ 25x25x5cm, 2017

La Reine Jeanne, livre couronne. Extraits de la tragédie provençale comportant des descriptions de paysages de Provence et Méditerranée. Fermé 11x20cm , ouvert 50x20cm
Coutures : livre d’artiste, 2 livres objets et installation . Délires de livres 2015 à la Collégiale St André de Chartres, commissariat AM’Arts.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :